Musique

Virtuose jazzy

Linda Briceño

Une Vénézuélienne de 25 ans qui s’habille comme Boy George et chante le jazz comme une crooneuse d’expérience, joue de la trompette et dirige son propre big band : si tu trouves mieux mon frère, je rembourse la différence ! À 19 ans, elle intégrait l’orchestre d’un Winton Marsalis bouche bée devant son sens du rythme et sa maîtrise technique.

Pour entrevoir sa sidération, il suffit de l’écouter murmurer les invitations sensuelles de Besame Mucho avec la douceur une diva susurreuse, avant d’emboucher sa trompette avec une grimace de vieux jazzman de Harlem pour balancer un solo hargneux. Grand écart facial.