Musique

Jour 2

Manapany Festival 2018

Malgré quelques frayeurs le Manapany festival 2018 aura bien lieu !

Samedi 22/09


Scène Laterit

16h00- Nigus Guitariste, chanteur, auteur compositeur et interprète, Nigus c’est une présence, une voix inoubliable, une chaleur qui se diffuse par le biais de compositions architecturées tant autour de la musique qu’autour des paroles. Une émotion et une énergie à vivre en live.


17h00 - Kaplawse

Roots Rock Seggae ! C’est à travers la musique que Kaplawsé exprime ses idées humanistes. Kaplawsé est un groupe de l’Etang Saint-Paul formé en octobre 2011 et qui varie son style musical en passant du reggae au maloya sans oublier ses influences rock et seggae. Le métissage de la musique de Kaplawsé est surtout dû au melting pot que représente la formation. Le plus jeune a actuellement 14 ans et le moins jeune a 41 ans. Ainsi s’allient la fougue et la révolte de la jeunesse à l’expérience des plus anciens. Les paroles occupent elles aussi une place essentielle dans cette musique nouvelle.



18h00 - Segadelik Peut-on mixer le beat du hip hop avec la cadence du séga-maloya ? L’idée a germée dans l’esprit torturé de Steven Sega : créer le premier bal la poussière hip hop. Il a ainsi organisé la rencontre improbable entre Madbib, producteur hip hop du sud de l’ile, et les anciens membres des Bertles, groupe phare de la scène Sega 70’s à Peter Both. Le public a découvert Gaby Slaï Kut, Kosmokaf et Ol’ Dirty Baster en mars 2018 lors d’une soirée devenue mémorable.

Plus rien désormais ne les empêchera de faire découvrir au monde entier le Sega Rap. Madbib : Collectionneur de vinyles, crade digger des tropiques, beatmakeur approximatif, il compose des musiques hip hop avec des échantillons de Sega. Ol’ Dirty Baster : Chante aussi bien qu’il peut, danse pas plus mal que ça, c’est l’ombre de Kosmokaf. Kosmokaf : A li mem loter, chanteur ambianceur mais aussi champion du monde du Bottle of the Year, il est également le président fondateur du Black Planter Party. Gaby Slaï Kut : Le plus grand disc jockey de la planète.


Scène "Ti coin charmarnt"

19h00 - Akoutsa Akoutsa, c’est d’abord l’histoire entre David Assing, Ti Coq et Vincent (issus de Mélanz Nasion) et le Maloya à Saint Joseph. Après un passage en métropole, le retour sur son île d’un David aux horizons musicaux élargis marque en 2014 la naissance du groupe Akoutsa. Kayamb, guitare, basse et voix suave viennent étoffer ce maloya acoustique aux chants rythmés grâce aux apports d’Henry et Benoit.

20h35 - Maronaz Groupe de maloya électrique né dans le sud sauvage, dans le quartier de Vincendo, Maronaz emprunte des sentiers qui sillonnent entre tradition et modernité pour représenter avec fierté le métissage, fondement de la culture péï.


21h40 - Juan Rozoff & W.I.L.L Juan Rozoff bâtisseur essentiel du funk en France depuis le début des années 90 et petit génie du groove, ayant déjà collaboré entre autres avec Bootsy Collins et Maceo Parker, débarque sur notre île pour une collaboration live avec W.I.L.L artiste kreol et initiateur du funk péi.

22h45 - Loic Painaye Auteur compositeur interprète, Loïc Païnaye est tombé amoureux de la musique à l’âge de 15 ans, et montera sur scène dès ses 18 ans. De La Réunion à Paris en passant par Toulouse, Maurice ou l’Afrique du Sud, des studios aux actions humanitaires, le parcours de Loïc l’amène à s’interroger sans cesse sur le sens de la vie, la présence et le but de l’homme sur terre. Mêlant les influences reggae seggae maloya à celle de la World Music, et accompagné d’une formation de 7 musiciens, Loïc Painaye sort en 2017 son 3eme album « LOUANZ ». Rythmé par des sections de basse lourde, une guitare affûtée et une batterie dynamique, cet album poursuit les thèmes de l’exploration de l’éveil et de la prise de conscience.