Musique / Variétés

Cie Tapaz

Mon péi i shant Brassens

Galerie Médias

Quand des artistes locaux s’emparent de l’oeuvre de Brassens.


Sur la scène Danyèl Waro, Zanmari Baré, Jim Fortuné, Gaël Velleyen, Joël Manglou, Laurence Beaumarchais, Jacky Revel, Didier Delezay, Tine Poppy, Eric Lauret, Mathieu Accot, Frédéric Maillot / Guitares Nico Poulet, Daniel Riesser / Contrebasse Stéphane Guezille.
Il y a quelques années, Danyèl Waro, chantre emblématique d’un kréol poétique, surprenait tout le monde en publiant, presque par fantaisie, ce qui reste à ce jour l’une des plus belles reprises de Brassens, dont il a superbement traduit la Mauvaise Réputation.

Quelques temps plus tard, les frères Joron, piliers d’Ousanousava, créaient un spectacle-hommage aux héros de la chanson française où ce bon vieux Georges, encore lui, croisait Ferré et Nougaro. À quelques mois d’intervalle, deux mythes de la chanson et du verbe réunionnais abolissaient une vieille frontière en s’emparant, à la créole, des textes du poète moustachu.

Aujourd’hui, une troupe d’élite recrutée parmi la crème des musiciens réunionnais, dont Gaël Velleyen, Joël Manglou, Yaëlle Trulès ou encore Jim Fortuné, témoigne ici en musique de son admiration pour l’auteur de Brave Margot, des Copains d’Abord ou de Mourir pour des Idées.

Concert-évènement pour tous les amateurs de bons mots et de rieuse intelligence, ce zambrocal idéal d’esprits libres et de plumes affûtées est la plus belle des déclarations d’amour au plus grand kasseur le kui du fonnkér français !


La Réunion
Création le 2 mars 2019, TÉAT Plein Air, La Réunion
Photo © Jérôme Cadet