Danse

Une liaison qui se vit dans un interstice

No Man’s Land

VEN 20 MAR 2020 - 20:00 - Cité des arts - Fanal - St Denis - Tarif : 12€/20€all

Ici on parle de sujets sensibles, de liberté, d’identité. « No man’s land » est un endroit où tout peut arriver. L’Eden, le vide, le no puis puis l’oubli.

Un circuit de train électrique sert de cercle magique à l’espace de jeu au rythme des cycles de la locomotive. Au centre, mais aussi nulle part, un couple d’exilés en errance, dénué son parcours accidenté.
Autant de mouvements du corps en marche représailles en boucle, à bout de souffle, pour continuer de vivre ...
L’Eden fantasmait celui de ce couple de vagabonds.

Leur danse est celle de ceux qui sont revenus de tout et iront jusqu’au bout. Cette pièce claire la place de l’étranger dans la société et percevez dans l’ombre un amour affranchi. Celui de cet homme et cette femme qui fuient l’horreur, dansent les exilés de partout, marchent, infatigables, luttent, parqués dans la jungle de Calais ou ailleurs.


Conception et Chorégraphie Valèrie Rivière//Interprètes chorégraphiques Maureen Mouttou Robin Fabre Elissalde//Création musicale Labelle//Voix, interprétations musicales Nathalie Natiembé, Maya Kamaty, Hasawa, Jade et Gilles Lauret//Création Lumière Éric Blosse//Régisseur Valentin Mouligne//Textes « 12 jours dans la vie d’un réfugié » Philippe Bardonnaud, Pascal Dervieux, Vanessa Descouraux – « The New Colossus » Emma Lazarus – « Discours lors du premier vol dans l’espace » Youri Gagarine – « Derniers Temps » Michel Houellebecq – « Identity » Thomas Bailey Aldrich – « Benoite » Nathalie Natiembé – « I am Nobody ! Who are you ? » Emily Dickinson – « Acteur du temps » Sybille – « Rembard » Poème de Claude Faber

L’azenda vous conseille aussi