Musique

Rafael Pèdre

Rafaël Pèdre s’est mis à la musique bien tôt et plus précisément à lâge de 7 ans. En effet, issu d’une famille paternel de musicien, il s’est rapproché a cet âge de son instrument de prédilection d’aujourdhui qui est le piano. N’ayant pas les moyens et l’opportunité d’apprendre cet art de la musique au sein d’une école de musique,il va faire son apprentissage par lui-même, son père et surtout grâce à l’écoute de musique locale.

Quelques années plus tard, à lâge de l’adolescence, il rencontre des amis musiciens et décide de débuter sa première aventure musicale. Il délaisse la musique locale pour faire place à de nouveaux horizons qui ne sont autres que le rock, la pop, les ballades folk mais aussi le reggae. Il s’ouvre même à de nouveaux instruments comme la guitare, la Bass ou encore la batterie. Lui et ses amis décident de monter un groupe plus sérieusement et il commence à découvrir la composition. Après divers concert sur lîle, ils vont au delà de locéan Indien et tente de se lancer en France métropolitaine. Mais Rafaël ressent le mal du pays et c’est dailleurs le déclic de sa nouvelle aventure qui vous est présenté aujourdhui. En effet, à son retour à la réunion, il se rend compte de la richesse de cette Ile, de son patrimoine, et suite a des coups de coeur artistique (Davy Sicard, Ticok Vellaye, Oussanoussava, Baster), il décide de se recentrer sur ses premiers amours, la musique locale.

La musique de Rafaël est un mélange détonnant entre maloya, pop, world musique et reggae dans un univers acoustique. Ses textes, dont la plupart sont co-écrit par Alexandre Michèl (son percussionniste) laissent place aux richesses du « tan lontan », de la richesse de nos paysages et traditions, mais il aborde aussi les thèmes de lamour, de la souffrance, tout en ne perdant pas de vue les usages de la réunion. Son but est de faire voyager les gens à travers lespace et le temps des réunionnais.