Rencontre

Rencontre-dédicace avec Karine Giebel

Son premier roman, Terminus elicis remporte le Prix marseillais du Polar. Ses thrillers psychologiques trouvent rapidement leur public et elle est récompensée de nombreuses fois. Elle reçoit le Prix du Polar du festival de Cognac en 2008 pour Les Morsures de l’ombre et le Prix des Lecteurs à ce même festival pour Jusqu’à ce que la mort nous unisse. En 2012, le Festival Polar de Cognac la couronne encore une fois en offrant le prix du meilleur roman francophone à Juste une ombre (éditions Fleuve Noir). Ce roman noir raconte l’histoire d’une jeune femme poursuivie par une mystérieuse ombre que personne ne semble voir. En 2014, elle reçoit le Prix des Lecteurs du Var pour son roman Purgatoire des innocents (2013). Satan était un ange (2015)est son septième roman paru chez Fleuve Editions.De Force vient de paraitre chez Belfond.

Ses romans sont traduits en 9 langues : allemand, italien, néerlandais, russe, espagnol, tchèque, polonais, vietnamien et coréen." site FNAC.com