Musique / Urbaine

RK & Koba LaD

RK est un rappeur du 77 (Seine-et-Marne) qui s’est démarqué grâce à ses nombreux freestyles et notamment son passage dans l’émission « Rentre dans le cercle » de Sofiane. Précoce, il a commencé à écrire ses premières textes à l’âge de 12 ans et quand on regarde ses premiers freestyles on ne s’étonne de voir où il en est aujourd’hui. Avec des couplets qui percutent, des refrains qui restent en tête, et un flow fluide RK marque les esprits et ne laisse pas indifférent. Aussi efficace en studio qu’en freestyle, en rappeur hardcore qu’en lover, RK déploie son talent sur un projet de 18 titres


Koba LaD est originaire d’Évry, en Essonne. D’ascendance congolaise, il réside, avec sa mère et ses dix frères et sœurs, au quartier du Bois-sauvage avant d’emménager au quartier du Parc aux lièvres aux alentours de ses 9-10 ans. Il commence à rapper à l’âge de 15 ans et forme le groupe Seven Binks avec ses amis Kaflo et Shotas. Le groupe se dissout rapidement pour permettre à chacun de poursuivre une voie en solo. À 16 ans, alors en classe de 2de, il est renvoyé de son lycée pour cause d’absentéisme. En décembre 2017, il débute sa série de freestyles « Ténébreux », laquelle le fait connaître nationalement et lui permet de signer sur le label Def Jam France. Le 11 mai 2018 sort un EP compilant les 5 freestyles éponymes précédemment sortis.

Fort de son succès nouveau, Koba LaD dévoile tour à tour les titres Train de vie, J’encaisse, La C, et Oyé, avant de sortir son premier album studio, intitulé VII, le 28 septembre 2018 ; lequel s’écoule à 18 604 exemplaires vendus au cours de sa première semaine d’exploitation. VII se hisse au sommet du classement Apple Music, et est certifié disque d’or en novembre 2018 puis disque de platine en fin mars 2019. Le 19 avril 2019, Koba LaD sort son second album studio intitulé "L’Affranchi " en référence au film Les Affranchis de Martin Scorsese ; le projet comporte 15 pistes dont des collaborations avec les rappeurs Niska, Maes et Ninho. Le 27 septembre de la même année, Koba LaD sort une réedition de l’album L’Affranchi.