Musique / World (Musiques du monde)

Sirène malienne

Rokia Traoré

Galerie Médias

Rokia Traoré est la reine radieuse d’une musique africaine décomplexée, qui emprunte aussi bien au blues électrique et au jazz qu’au socle de la tradition malienne. Beautiful Africa, son 5e album, est encensé par une critique unanime, à qui les triomphes publics en festival et à chacun de ses concerts ne peuvent que donner raison.

Heureux hasard du dictionnaire, le mot latitude définit à la fois une position géographique et une grande liberté d’action. Il est donc idéal pour approcher la musique de Rokia Traoré qui, depuis 15 ans, dessine une trajectoire plurielle et affranchie où la tradition africaine et les influences internationales se croisent en va-et-vient, sans grand souci des frontières.

Sur Beautiful Africa, son 5e et magnifique album, elle explore sans complexe les recoins de cet imaginaire mélodique métisse. Le n’goni et le balafon maliens associés aux batteries et aux guitares occidentales délimitent un territoire sauvage où la voix claire et vive de Rokia chasse librement l’émotion – féline mandingue infatigable, tantôt tapie dans les hautes herbes d’un blues universel, tantôt bondissante sur des airs d’afro-funk électrisé, ou s’abreuvant aux sources tumultueuses de la pop contemporaine.