Danse

Dans a mwin sa !

Rouv la kaz 2016

C’était l’une des plus belles initiatives du joli festival Danse Péi, qu’il clôturait généralement en beauté. L

Le projet Rouv La Kaz existe désormais tout seul, mais est toujours porté par l’association Mov_A, et bénéficie toujours de la direction artistique de Céline Amato. Le principe n’a pas changé non plus : des spectacles et des performances de danse réalisées par et chez l’habitant, avec l’aide de professionnels, et un public invité à déambuler de maison en jardin en arrière-cour en garage pour découvrir les productions diverses conçues avec la participation et la complicité des riverains. C’est ce qu’on appelle de la décentralisation active, où les artistes travaillent à partir de l’histoire d’un quartier, et ne se contentent pas d’une tournée de spectacles dans les écarts.

14 propositions seront visibles cette année. Elles mêleront danse intégrée, conte et scénographie, et seront réparties en deux parcours distincts actifs à des horaires différents. L’un sera ouvert de jour, de 15h à 18h ; l’autre de nuit, de 19h à 22h. C’est une nouveauté. L’autre est la présence d’un village Rouv La Kaz, avec des concerts, des buvettes et une restauration assurée par les associations du quartier.