Festival

Sakifo 2018 2/3

SAM 2 JUIN 2018 - 16:00 - Ravine Blanche - St Pierre - Tarif : 30€/50€all

Galerie Médias

SAKIFO existe pour que La Réunion puisse se mettre toutes les musiques d’aujourd’hui sous la dent. Pop, rock, électro, chanson française, blues, reggae, funk, musiques d’Afrique et de l’Océan Indien… Tous les sons qui nous font vibrer sont là.

Si vous aimez la musique, nous avons forcément quelque chose en commun. Si vous aimez l’aventure, vous aurez forcément des artistes à découvrir !


Le Samedi :

  • Ago
  • Ayo
  • DJ LAG GQOMking
  • Do MOON
  • Dub inc
  • Elida Almeida
  • Fakear
  • Justine Mauvin
  • La Mverte
  • Lysistrata
  • MIA
  • Nakhane
  • Nathalie Natiembé
  • OKI DUB AINU BAND
  • Pamplemousse
  • Roméo Elvis
  • Sauvage Sound System

-> Infos horaires & scènes à venir.


Programmation jour 1

Programmation jour 3


Ago House · La Réunion

Actif depuis deux décennies sur la riche scène électronique réunionnaise, résident de plusieurs lieux et soirées emblématiques, Ago est l’un des fers de lance du courant house/techno sur l’île. Et même au-delà puisqu’il a exporté sa science du mix à de nombreuses reprises vers Maurice ou plus récemment l’Afrique du Sud.

Ses sélections convient aussi bien la techno de Berlin que la deep house, sans oublier l’electro-rock ou la trance, l’un de ses styles de prédilection. Ago a également fondé le collectif The Basstenders, dont le live techno aux influences psyché avait fait date voilà une paire d’années. Fervent adepte du vinyle, il proposera un set éclectique et abrasif, garantie d’un dancefloor en feu.


AYO Folk/Reggae · Allemagne

Si vous êtes un-e habitué-e du festival, ce nom devrait vous être assez familier. Et oui, à nouveau Ayo dann Sakifo ! En même temps, pourquoi se passer de la présence de la douce chanteuse germano-nigériane avec qui les liens sont si particuliers depuis sa première venue en 2007 à Saint-Leu ? D’autant que son album éponyme, le cinquième, paru l’an dernier après une longue pause, renoue avec la grâce simple de ses premiers enregistrements.

Désormais installée à Brooklyn, Ayo a fait table rase du passé, notamment en remaniant son entourage professionnel. C’est donc une artiste libérée qui reprend le chemin de la scène avec une envie retrouvée et de nouveaux morceaux qui devraient faire chavirer Ravine Blanche.


Dj LAG Electro · Afrique du Sud

Rien ne prédestinait Lwazi Asanda Gwala, originaire du township de Clermont à Durban, à enflammer les dancefloors d’Amérique, d’Europe et d’Asie avec son gqom, une forme de proto-house minimaliste et riche en basses dont il est l’incontestable pionnier. Dérivé de la house, le gqom se concentre sur les fréquences basses, c’est une version do it yourself, plus minimaliste, urbaine et déstructurée de sa grande sœur née à Chicago il y a trente ans.

DJ Lag et ses talents exceptionnels de producteur ont contribué à transformer ce sous-genre musical, apparu dans les taxis collectifs de Durban, en un phénomène d’ampleur mondiale. Le risque de voir le dancefloor de Ravine Blanche prendre feu est réel.


Do Moon Afro-electro · La Réunion

Do Moon est un duo né fin 2013, de la rencontre de deux DJ/compositeurs vivant à la Réunion, FlowDi et Cszyz. Les deux compères composent, mixent et jouent en live, proposant un univers festif, très dansant, où se mêlent afro-house, kwaito, bass music tropicale et sonorités traditionnelles de l’Océan Indien.

Leur premier EP Rougail 1.0 ainsi que leur notoriété grandissante leur ont permis de se produire sur les plus grosses scènes de l’île (Electropicales, Kabardock, Palaxa) et au-delà (Inde, Maroc, Cap-Vert, Australie). Également auteurs d’excellents remixes de Blick Bassy, Cesaria Evora ou Alain Peters, les deux lascars promettent un set fiévreux et remuant !


Dub-Inc Reggae · France

Le combo stéphanois est devenu sans conteste l’un des groupes les plus emblématiques du reggae made in France. C’est avant tout par le live que ses musiciens et chanteurs se sont imposés depuis vingt ans comme porte-étendard de la nouvelle scène hexagonale aux côtés de Danakil, Naâman et Yaniss Odua.

Un sens de la mélodie inimitable et une éthique humaniste portée par des textes sincères en français, anglais et kabyle, un univers sonore riche qui emprunte autant au dub ou au dancehall qu’aux musiques traditionnelles, une énergie scénique hors normes doublée d’une indépendance fièrement revendiquée : voilà le cocktail unique de Dub Inc. Inratable pour tous les amateurs de reggae roots organique !


Elida Almeida World · Cap-Vert

En l’espace de quelques années, Elida Almeida s’est révélée sur les scènes des musiques du monde d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Nord. Dans son second album, Kebrada, du nom du village où elle a passé son enfance, elle affirme son identité africaine, assaisonnant d’énergie latine les rythmes cap-verdiens batuque, funaná, coladera ou tabanka (à ne pas confondre avec notre luth péi cher à Alain Peters).

Son tempérament fougueux et sa joie de vivre n’empêchent pas une critique sociale qui se manifeste dans des balades nostalgiques aux accents pop. À 25 ans, la jeune femme impressionne par sa maturité, son talent et sa générosité, qualités dont vous pourrez témoigner en live lors de cette quinzième édition.


Justine Mauvin Pop / Folk · La Réunion

Profil atypique que celui de Justine Mauvin, professionnelle de longboard et musicienne talentueuse à la fois. Initiée au piano dès son enfance, sensibilisée à la guitare par un père mélomane, elle a toujours cultivé ses deux passions avec un enthousiasme égal. Entre deux compétitions aux quatre coins du monde, Justine compose des pop songs mâtinées de folk qui séduisent par leur immédiateté et leur épure.

Après avoir tourné avec Brigitte ou Benjamin Biolay et collaboré avec Jabberwocky, elle prépare son premier EP, composé de titres en anglais, français et créole. Venez découvrir ses morceaux doux et chaleureux, parfaits pour accompagner le coucher de soleil sur la Ravine Blanche.


FAKEAR Electro · France

Jeune producteur normand, fils d’un couple de professeurs de musique, Théo Le Vigoureux débute son parcours avec un groupe lycéen dans lequel il côtoie une autre figure montante de la scène electro française, Gabriel Legeleux a.k.a. Superpoze. En à peine 5 ans, une poignée d’EPs et un album, Fakear est passé du statut d’espoir prometteur à celui d’artiste confirmé, playlisté par les plus grands DJs internationaux et programmé dans les plus grands festivals de la planète.

Influencé par Bonobo, Jamie XX et Flying Lotus, il creuse aux côtés de ses congénères Thylacine, Petit Biscuit ou du susnommé Superpoze une veine electro très mélodique, ou les instrumentations soyeuses et les voix évanescentes créent une alchimie sans pareille.


La Mverte Electro · France

Avant d’être La Mverte, Alexandre Berly fut Thanaton, moitié du duo Anteros & Thanaton, qui soufflait le chaud de l’italo-disco et le froid des synthés à l’orée des années 2010. S’il a grandi avec l’electro-clash du nouveau millénaire, une bonne part de son ADN musical est analogique : la fin des 80s, les jeunes gens modernes, Daho, Bashung, Jacno, Marquis de Sade…

Les synthétiseurs, par lesquels il est obsédé, forment avec la basse le socle de sa musique, fusion toute personnelle de disco, de krautrock et de funk obscur. On sent une proximité artistique avec Black Strobe ou Andrew Weatherall à l’écoute de The Inner Out, son premier long format, qu’il présentera lors d’un live à la beauté froide.


Nakhane Soul du futur · Afrique du Sud

Voici un artiste polyvalent, doté d’une créativité intarissable quelle que soit la discipline abordée. Auteur d’un premier roman salué par la critique, acteur d’envergure dans Les Initiés, film sud-africain pré-sélectionné aux Oscars, Nakhane vient de sortir son deuxième album You will not die. On y entend l’impressionnante diversité de sa palette vocale et son aisance déconcertante à poser sur des ballades pop soyeuses comme sur des productions electro-soul fiévreuses.

Adepte de Marvin Gaye, David Bowie et Ali Farka Touré, dont il emprunta un temps le patronyme, Nakhane est précédé d’une flatteuse réputation scénique depuis sa résidence de création acclamée aux dernières Transmusicales.


Lysistrata Rock · France

Cela faisait un moment qu’on avait pas entendu quelque chose d’aussi frais et spontané dans le rock français, probablement depuis l’éclosion de Marvin, Electric Electric et consorts à la fin de la décennie précédente. À peine plus de 20 ans de moyenne d’âge, une expérience scénique à faire pâlir nombre de leurs congénères, des compos vivantes, polymorphes et aventureuses, un premier album impeccable sorti sur la vénérable maison bordelaise Vicious Circle : le trio charentais a tous les atouts pour devenir incontournable.

Au carrefour des courants math-rock, noise et post-hardcore, quelque part entre At The Drive-In et Battles, Lysistrata incarne ce qui fait l’essence du rock : le talent insolent et la fougue juvénile.


Nathalie Natiembé OVNI musical · La Réunion

L’artiste possessionnaise poursuit sa trajectoire unique au gré des rencontres et prépare son cinquième album, Vortex 60, attendu pour l’automne. Après Karma, disque réalisé avec le duo Bumcello, après le splendide Bonbon zetwal, madeleine de Proust musicale empreinte d’une poésie stellaire, Natie a pris son temps pour peaufiner les titres de ce nouvel opus, enregistré à Johannesbourg par Tiago Correia-Paulo.

Ce multi-instrumentiste et producteur originaire du Mozambique (comme la famille Natiembé tiens tiens), membre de 340million et ancien du gang hip-hop sudaf’ Tumi & The Volume, a su concocter un univers sonore ambitieux qui sied à merveille aux textes sombres et fragiles de Nathalie. Vivement le live !


M.I.A Hip-hop · Sri Lanka / Royaume-Uni

Née à Londres d’un père activiste tamoul et d’une mère couturière, Matangi Arulpragasm commence son parcours artistique par le graphisme et la réalisation audiovisuelle avant de se tourner vers la musique, suite à sa rencontre avec Peaches qui l’initie aux joies du séquenceur. Son premier single Galang cartonne et lui permet de signer sur XL Recordings (Radiohead, Sigur Rós, The Prodigy).

S’ensuivront cinq albums inégaux mais qui l’installent sur le devant de la scène internationale à grands coups de tubes ravageurs (Paper planes, Born free, Bad girls ou Borders) souvent accompagnés de clips coups-de-poing. Pour sa première venue réunionnaise, M.I.A. nous prépare quelques surprises, qu’on se le dise !


Pamplemousse Noise / Rock · La Réunion

Il se passe décidément un tas de choses passionnantes sur la scène rock indé de l’île Bourbon. Après Kilkil, Thermoboy, Tukatukas ou Riske Zéro pour ne citer qu’eux, voici Pamplemousse, trio noise aux accents bluesy né en 2016 qui franchit les étapes à la vitesse grand V. Un premier album éponyme brut et frontal qui a enthousiasmé la critique spécialisée, paru chez la réputée maison paloise

À tant rêver du roi (Kourgane, Shub ou Calva c’est eux), leur a valu d’ouvrir pour la légende Unsane lors de son dernier passage parisien. Amateurs des sorties Dischord ou Amphetamine Reptile, adeptes de McLusky et de Shellac, réjouissez-vous : enfin du rock qui envoie sur les scènes du Sakifo !


Roméo Elvis Hip-hop · Belgique

Ce n’est plus un secret pour personne, la scène hip-hop d’outre-Quiévrain n’a rien à envier à sa grande sœur française. Figure de proue de cette déferlante, le Bruxellois Roméo Elvis fait montre d’une productivité hors normes, multipliant projets et collaborations sans se soucier d’un quelconque plan de carrière.

Associé à son beatmaker attitré Le Motel, le rappeur belge a sorti le dyptique Morale / Morale 2, albums de haut vol. Côté live, Roméo Elvis a déjà fourbi ses armes dans les salles françaises puis sur les planches des plus gros festivals européens (Dour, Rock En Seine), confirmant qu’il excelle sur scène. Fraîcheur lyricale, prods inventives, swag d’enfer : la Belgique a trouvé son nouveau roi !


Oki Dub Ainu Band Dub / World · Japon

Oki Kano est un musicien de l’ethnie Aïnou, une population aborigène originaire d’Hokkaido, soit l’île majeure la plus septentrionale du Japon, pays de neige et de banquise. Depuis plus de vingt ans, il revisite la musique traditionnelle de son peuple en y incorporant des éléments reggae, dub et parfois afrobeat. En plus de la guitare et des percussions traditionnelles, Oki joue du tonkori, sorte de cithare à cinq cordes typique des Aïnous, malheureusement en voie de disparition.

Le mélange des deux univers fonctionne à plein, créant une transe psychédélique dans laquelle on se laisse facilement entraîner. Une relecture éminemment moderne d’une musique extrême-orientale méconnue.


Sauvage Sound System Afro-electro · La Réunion

DJs, producteurs de musique électronique et promoteurs de nombreux événements sur l’île, l’infatigable duo formé par Black Ben & Afrique2000 ne ménage pas sa peine pour faire danser son monde sur le meilleur des musiques urbaines africaines et créoles. En coulisse, le barde imagier Moulin prépare les films qui tapissent les murs des soirées.

En bientôt 6 ans d’existence, le Sauvage Sound System a déjà bousculé les salons bals d’une grande partie de l’Océan Indien et partagé la scène avec des artistes reconnus de la scène afro-électro internationale : Rude Boyz, Midnight Ravers, Débruit, Poirier, Nyege Nyege Tapes… Préparez-vous ! Echauffez-vous ! Mizik lodèr, mizik la brèz tous les soirs sur le Vince Corner !

L’azenda vous conseille aussi