Musique / Maloya - Séga

Maloya manièr fanm

Simangavole

Cinq jeunes femmes au poing levé chantent au son du roulèr un maloya mélodieux, vigoureux et moderne.

Découverte du printemps de Bourge 2011, Simangavole est désormais composé de cinq femmes. Elevées aux sonorités urbaines en Métropole, Katy Toave, Roukia Adam, Sophie Bataille, Mickaele Ledoux et Natacha Mandrin ont découvert le maloya à leur retour à La Réunion. Elles en donnent une version féminine et puissante qui séduit rapidement un large public, et signent un album manifeste en 2010, Maloya mnièr fanm.

Leur énergie scénique, leurs rythmes rapides et costauds, et la qualité vocale du groupe en font l’une des valeurs montantes les plus sûres de la scène réunionnaise.

Leur 2e opus Fanm i dobout est un album de femmes sur les femmes. Un regard croisé sur des femmes aux destins différents mais qui ont toutes en commun, cette force intérieure qui leur permet de se surpasser. Source d’inspiration inépuisable, c’est auprès de l’homme que la femme réalise son plus beau chef d’œuvre, en donnant la vie ; et c’est ainsi que la réalisation de l’album Fanm i dobout a été conçue. Si Simangavole s’est entièrement investi dans la création de cet album, en matière d’écriture et de composition, le groupe s’est également entouré d’hommes pour la réalisation, la production et l’enregistrement de ce dernier.

Fanm i dobout est le fruit de cette collaboration. L’opus de 13 titres, dont un, partagé avec l’artiste d’envergure internationale Susheela Raman, est un voyage d’émotions, rythmé par la sensibilité de la femme avec la force du maloya traditionnel.

myspace.com/simangavole