Musique

Da french Touch

Soirée Dub : Brain Damage et Ondubground

Galerie Médias

French Dub, un style inimitable !


Brain Damage

Zoom By l’Azenda

Sous le nom « Brain Damage », une personne : Martin Nathan. Avec ses 14 albums et plus de 700 concerts, Brain Damage est considéré comme l’un des fondateurs de la scène dub en France. Il créé en 1999 l’un des premiers live-machine du genre, influençant toute une génération d’artistes se réclamant de son héritage. Son côté visionnaire l’amène dès le début des années 2000 à collaborer avec certains maîtres du genre de la scène britannique tels que Zion Train, Alpha & Omega ou The Disciples.

La scène dub étant en perpétuelle évolution, Brain Damage ne cesse de se renouveler. En 2012, dans un environnement nettement rajeuni, l’artiste réunit les cultures dites « sound system » et « live », hélas bien trop souvent opposées, avec la magistrale réalisation de l’album fédérateur « Empire soldiers », en compagnie du britannique Steve Vibronics, autre incontournable pionnier du genre. Aujourd’hui, cela fait déjà 20 ans que tout a commencé.

Un petit son qui rappellera des souvenirs aux plus vieux :

Plus récemment :


Ondubground

Créé en 2004 par deux frères tourangeaux, Ondubground commence par s’inspirer du french dub des années 90. Quelques années plus tard, le duo devenu trio continue son bout de chemin, allant même jusqu’à partager celles des artistes internationaux Horace Andy, Mad Professor, Iration Steppa, Dj Aphrodite et Mungos Hifi. Les collaborations sont également nombreuses, notamment avec Biga Ranx à plusieurs reprises ou encore avec le MC londonien Brother Culture.


Texte de présentation : Kabardock