Musique

Songhoy blues

Décidément, Africa express, projet initié par Damon Albarn, fournit son lot de pépites et l’une des dernières en date est incontestablement Songhoy Blues, révélation du volume consacré au Mali fin 2013. Ces quatre jeunes gens portent en étendard le nom de leur ethnie, autrefois puissante, mais aujourd’hui minoritaire dans un pays où la culture et la langue bambara dominent. Ayant fui leur nord natal, entre Gao et Tombouctou, région la plus durement touchée par le conflit actuel, le groupe livre avec Music in exile un témoignage virtuose et poignant de leur quotidien de déracinés. Quoiqu’un brin plus moderne dans son approche musicale, Songhoy Blues ravira les amateurs de Tinariwen ou de Tamikrest.