Projection

Tashi and the Monk

Andrew Hinton est un réalisateur américain. Lors d’un séjour en Inde, on lui propose d’aller filmer un étudiant américain qui travaille comme bénévole au sein d’une communauté située au fin fond des contreforts de l’Himalaya. Cette communauté a été fondée par Lobsang, moine bouddhiste formé par le Dalai Lama. Elle accueille 85 enfants, tous orphelins ou en grande difficulté, élevés dans l’amour et la compassion.

Parti pour 3 jours, Andrew restera 3 semaines tant il est fasciné par ce qu’il découvre à Jhamtse Gatsal. Il repart en promettant de revenir pour témoigner du travail de Lobsang et son équipe à travers un film. Il reviendra 18 mois plus tard, sera rejoint par un ami caméraman et restera cette fois deux mois et demi à filmer la vie des enfants au quotidien. A l’issue de cette période, une histoire prend forme : l’histoire de Tashi, petite fille de cinq ans, la dernière arrivée dans la communauté. Agressive et perturbée, elle peine à trouver sa place. Lobsang, lui, ne baisse pas les bras.