Musique

Maloya toujours !

Kozman Ti Dalon

En octobre, le dispositif Tournée Générale met à l’honneur la tradition du maloya kabaré par l’intermédiaire du groupe Kozman Ti Dalon, l’une des rares formations à La Réunion à être à la fois un groupe de maloya et une troupe de moringueurs.

Originaires de Saint-Louis, les jeunes artistes de Kozman Ti Dalon ont hérité d’une culture traditionnelle du maloya kabaré par l’intermédiaire d’une grande figure du genre, leur défunt grand-père Gramoun Bébé.

En plus d’être de redoutables percussionnistes, les danseurs soudés autour du chanteur Jonathan Camillot virevoltent dans les airs, au service du théâtre moringue. Un genre qui accentue l’aspect esthétique de la discipline tandis que la mise en scène musicale s’insère dans une histoire. Et il suffit d’assister à un concert de Kozman Ti Dalon pour voir que la formule séduit tous les publics, mêlant l’envie de danser à celle d’admirer la force esthétique des mouvements de moringue.

Multipliant les prestations explosives, le groupe s’est fait depuis longtemps remarquer en dehors de notre île. Et le maloya kabaré du quartier Bois de Nèfles Coco a pu voyager dans tout l’Océan indien, de Madagascar à l’Afrique du Sud, en passant par Zanzibar et les Comores. Kozman Ti Dalon est en outre régulièrement invité au Brouhaha Street Festival de Liverpool où les rouler, djembé, congas, kayamb, piker et sati font depuis longtemps danser un public conquis.

Particulièrement attachés à la notion de transmission de la tradition aux plus jeunes, les membres du groupe font ainsi découvrir au public européen le patrimoine artistique de l’Océan Indien. Une mission salutaire !