Musique

Union de belles voix

Les Bringelles

Galerie Médias

Quatuor vocal féminin avec Marie Lanfroy et Laurence Courounadin de Saodaj, Mélanie Bourire d’Oktöb et Maya - Kamaty - Pounia.


Quatre femmes, quatre amies, quatre voix….

Nom créole de l’aubergine, ces filles-là poussent dans tous les chants : en chœur, en solo, en kayanm-roulèr-bobre-triangle (instruments traditionnels de la Réunion qui forme le maloya), elles enracinent à tour de voix leurs mélodies.

Le public tout d’abord intrigué par ce groupe sorti de nulle part et au nom atypique se laisse rapidement emporter au fil des notes par la spontanéité, l’enthousiasme et le rire communicatif de ces femmes. Formé en 2016 par Mélanie Bourire, Marie Lanfroy, Magali Ines et Maya Pounia, le quatuor féminin nait d’un désir sur l’instant de s’approprier les musiques traditionnelles du monde, issues de la tradition orale (maloya - créole, chant bulgare, chanson française, arabes…) parfois tombés dans l’oubli.

Elles s’inspirent de ces mélodies puissantes et puisent dans leurs propres compositions pour créer un répertoire revisité dont la voix est l’élément central. Des artistes telles que Camille ou encore Ibeyi, Billie Holiday, Yma Sumac, Dakhabrakha, Patrick Manent, Gramoun Lélé font partie entre autres de leurs multiples influences. Les voix se susurrent, se mêlent sans s’emmêler, s’enlacent sans se lasser, tournent et détournent en dentelle un univers singulier. Issues de différents horizons musicaux, les jeunes femmes se retrouvent en dehors de leurs projets respectifs (Saodaj, Maya Kamaty…), osant sortir de leur zone de confort.

Elles manipulent, maitrisent les instruments de percussion traditionnels et tentent d’affirmer la place de la femme dans le maloya. Elles unissent leur forces et leur sensibilités pour relever le défi d’innover le genre musical traditionnel en puisant dans leurs compositions et dans un répertoire d’ici et d’ailleurs. Se crée alors une synergie féminine autour des voix, mais aussi autour de la langue créole et des ces particularités rythmiques et mélodiques qu’elles s’appliquent à moderniser. Très intuitives dans leur approche de la musique, les Bringelles colorent leur répertoire d’humour et de profondeur, d’authenticité et d’autodérision.

Les Bringelles offrent avec une générosité sans limite une musique teintée du pétillant et de la fraîcheur de leurs personnalités dans une volonté d’originalité et de plaisir de se retrouver afin de partager… tout simplement.


  • Magazine
  • À ce propos

Cross ovaires : Les Bringelles

En vacances de la phallocratie au pouvoir sur la scène maloya, Maya Kamaty et ses dalonnes de Saodaj’ et (feu) Oktöb ont (...) +++