Danse

Tsingy suivi de Crac

Tsingy

Les Tsingy, cathédrale de roches, symbole de Madagascar, classé Patrimoine Mondial, signifie : marcher sur la pointe des pieds.
Sur scène, les instruments des musiciens donnent le vertige aux danseurs, à en perdre l’équilibre.

« Celui qui pose le pied sur les Tsingy, touche du doigt l’émerveillement, la plénitude… »

Comment se saisir de l’héritage des anciens ?
La réponse serait donc dans ce symbole choisi par la chorégraphe Zoé Johnson pour nous offrir une danse pleine de force et d’énergie.
Une belle proposition de réconciliation avant de faire place aux circassiens déjantés de Cirké Craké qui risquent eux aussi de perdre l’équilibre en marchant dans les pas de la Cie Tahala.


Crac

Crac est un quatuor qui s’éclate, un truc de cirque qui claque. Ces drôles de loustics aiment surprendre. On craque !

Les trois mousquetaires étaient quatre. Les quatre de Crac seront donc cinq. Vous suivez ? Pas grave, le sens n’a que peu d’importance dans leur petite cuisine interne.

Trois hommes et une femme, unis comme les cinq doigts de la main, ont une recette unique. Allègrement, elle agrège équilibres renversants, jonglage pointu, musique, théâtre, danse... Le tout préparé dans un ordre savamment incon- trôlé, histoire de laisser une place au piment de la surprise.