Musique

Vanessa Wagner

Une des plus intimes et glorieuses compositions de Franz Liszt, le cycle « Les Harmonies poétiques et religieuses », S. 173, regroupe dix pièces composées à Woronince (Podolie, Ukraine), alors qu’il fréquentait la princesse Carolyne de Sayn-Wittgenstein.

Inspiré des poèmes de Lamartine, ce cycle dévoile sa dimension mystique. Révélation aux Victoires de la Musique et artiste curieuse du monde qui l’entoure, la pianiste Vanessa Wagner déroulera la musique trop peu jouée d’un Liszt religieux et passionné.

« [...] les déploiements sonores spectaculaires dont Vanessa Wagner, impressionnante, communique le jaillissement et les riches textures harmoniques. On est sidéré par la puissance galvanisante de son jeu et l’ampleur de la résonance qu’elle fait naître sous un geste apparemment serein et toujours magnifiquement contrôlé. Le récital s’achève dans une plénitude sonore euphorisante qui soulève l’enthousiasme d’un public comblé ! » Michèle Tosi, Resmusica