h
David Chassagne

Journaliste au Journal de l’Ile de la Réunion.

College Brothers
Toué lé jolie

Parce que c’est l’une des plus belles mélodies de cette île, parce que j’adore les yeux qui brillent comme grains d’letchis. Et parce que la version des College Brothers apporte une émotion supplémentaire.

Danyèl Waro
Adekalom

Une chanson de rupture, de combat. Six minutes de Réunion pure.

Sabouk
Rassin'

Pour sa ligne de basse, cet accord de clavier lancinant (la mineur 7 ?), le kayamb impertubable, le saxo zist deryèr et l’enchaînement harmonique du refrain. La batterie tellement fine et le credo des années 90 : “Oublie pas ton rassin’”, entre Africa et Calcutta.

Baster
Manzel vaudou

Ma chanson délicate préférée de Thierry Gauliris. Et ces si jolis chœurs pour finir.

Alain Peters
Complainte de Satan (1e figure)

Parce que “Oh Bon Dyé, pouquoué ti fé ça, ti largue amoin là”. L’histoire de nos vies, non ?

Nicole Dambreville
Ti kaz mon kèr

Nicole est un être précieux dans l’art scénique réunionnais et cette chanson lui ressemble. Une manière, en même temps, de rendre hommage à la sphère Meddy Gerville, et plus globalement sudiste, du début des années 2000.

Ziskakan
Sanson gazé (Bonbon)

Jamais compris ce qui se racontait dans cette chanson mais ce que je préfère dans Ziskakan : du rock !

Vollard Combo
Ginette ek Marinette

Parce que Jean-Luc Trulès est le meilleur compositeur vivant de La Réunion, parce qu’Arnaud Dormeuil est un géant, que Yaëlle est évidente et que Vollard compte. Et que le séga, c’est énorme !

Jako Maron
Two ducks

Dé kanar pou èn poul ! Ouate èlse ?

Patrick Raelison
Un P'tit Quat' Sous

Ou plutôt Grand-mère d’Ousanousava… ou Docker de Ti Fock… ou Let’s go to Goa de Zong. Ou alors Promes vey si ou de Davy Sicard et Danyèl, sur lequel j’ai bercé ma fille en frissonnant…


Mentions légales