h
Fanie Précourt

Ethnomusicologue, Fanie Précourt a soutenu sa thèse sur les carnets de bal dans les Mascareignes. Elle est depuis de longues années la responsable du secteur patrimoine au sein du Pôle Régional des Musiques Actuelles de La Réunion, où elle a porté le précieux label Takamba, qui réédite des répertoires oubliés ou menacés de disparition venus de tout l’Océan Indien – dont celui d’Alain Peters, qui aurait peut-être disparu, n’était-ce le travail de Fanie et de ses collègues.

Luc Donat
Cause mon lapin

Cette composition de Luc Donat (également l’auteur) n’est pas la plus connue de l’artiste mais elle est indémodable. Dans la société actuelle, on pourrait la chanter au quotidien. Il l’avait écrite à l’attention de Jacqueline Farreyrol à la fin des années 1970.

Loulou Pitou & Benoîte Boulard
Un coq un poule

Interprété à l’origine par le duo légendaire que formaient Benoîte Boulard et Maxime Laope, ce maloya a été enregistré sur 78 Tours dans les années 1960, période durant laquelle le maloya aurait été privé de diffusion… On ne nous dit pas tout !

Les Caméléons
La rosée si feuilles songes

Un titre qu’on ne présente plus tellement qu’il bénéficie de reprises. C’est le premier qu’Alain Peters enregistra en 77 avec la formation Caméléons. Il est chanté par Hervé Imare, qui a disparu de la scène musicale locale mais qui reste un grand artiste.

La Résistance Du Sud
La déport' a moin

Chanté par Danyèl Waro et Rolande Nagayon à partir des années 1976, période d’émergence des troupes de maloya populaire.

Ziskakan
Bato fou
Ousanousava
Na dé milyon d'années
Tapok
Sentié pavé
Zanmari Baré
Bèlbèl an lér
Grèn Sémé
Papiyon
Tricodpo
Pétal ater

J’adore la conclusion : « La mort out sèl kalman« …


Mentions légales