h
Firmin Viry

Emblème de la lutte pour la reconnaissance du maloya, Firmin Viry est sans doute la figure la plus vénérable et respectée du genre. Les propos suivants ont été recueillis auprès de sa femme.

Photo : © Julien Azam
Maxime Laope & Claude Vinh San
Sous pied d'camélias

Firmin ne savait pas s’il allait être un symbole un jour mais depuis qu’il a entendu cette chanson, il dit qu’il aimerait bien être enterré dessous le pied d’camélias. C’était l’un de ses souhaits. Comme maintenant on peut plus, on verra ce qu’on pourra faire pour lui après.

Michel Adélaïde & Le Club Rythmique
Pêcheur quat' sous

Cette chanson lui rappelle sa jeunesse, quand il allait pêcher pour avoir de quoi faire le carry poisson. Il a perdu sa maman très tôt donc c’est lui qui allait chercher de quoi faire le carry pour la famille.

Michel Admette
La route en corniche

C’est une route très dangereuse. Avant, Firmin partait en train sur la route en corniche. Il y avait le rail à Ravine Blanche. Cette chanson lui fait penser à toute cette époque.

Ousanousava
Voleur canards
Georges Fourcade
Petite fleur aimée
Danyèl Waro
Laviyon
Kayen
Maloya la ravine
Baster
Marmay lontan
Mamosa
La Jalousie
Ti Sel
Ma tante Méliza

Mentions légales