h
Prof Jah Pinpin

Prolifique sur scène, un peu dadaïste et diablement funky, Prof Jah Pinpin est un saxophoniste tout terrain, et une figure du jazz à La Réunion, où il est également depuis peu l’un des jurés de l’émission Run Star. Pourtant, ce bonhomme n’a pas toujours vécu sous les tropiques. Saxophoniste de Jean-Jacques Goldman dans les années 80, il a été de l’aventure Blast culture avec le groupe FFF.

Danyèl Waro
Batarsité

Toutes les chansons de Danyèl sont magnifiques, mais celle-ci symbolise avec une force et une musicalité sans pareilles ce que représente La Réunion et l’esprit kréol à mon sens. Avec ce maloya bien valsé, puis ensuite byin krazé, avec cette langue aérienne et moqueuse, l’altitude et l’attitude… Je ne suis pas originaire d’ici, mais par adoption et par amour, amwin lé fyèr et surtout heureux d’être Réyoné !

Alain Peters
Rest' là maloya

Et toutes les chansons de Peters, bien entendu !!! Cette chanson-là est juste la quintessence de son art et transporte en elle une infinie nostalgie à fleur de peau, une des chansons les plus poignantes de toute l’humanité, comme Avec le temps.

Ti Fock
Donn' doulèr

C’est grâce à cette sublime chanson et à son auteur-compositeur que j’ai eu la chance et la joie pour la première fois (et pas la dernière) de participer de plein souffle à la musique réunionnaise dans sa richesse et sa diversité. Dans l’oeuvre de Ti Fock, et notamment dans les deux albums Donn’ doulèr et Swit lozik, il y a des pépites d’or à (re)découvrir (Asé, Mon bann’ et Momon Papa dans le dernier cité par exemple) !

Granmoun Lélé
Namouniman

J’aime tous les albums de Granmoun Lélé, ce père adoptif qui m’appelait malicieusement « son garçon blanc« . Cette chanson est une des plus connues et elle remplit à merveille son rôle de médecine du corps et de l’âme, comme tous les maloyas du regretté patriarche. Et heureusement, il y a ses enfants et leurs proches qui font vivre son héritage musical !

Sabouk
Sézon

Le maloya fusion de Kiki Mariapin et ses dalons, au fil des saisons, se bonifie avec le temps. Rien que pour les solos de Teddy Baptiste à la guitare et Didier Makaga au piano, et bien sûr, la voix solide et prenante de Gérard Brancard, cette chanson est une randonnée spatio-temporelle inoubliable. En plus, j’ai la chance d’y jouer du saxophone soprano !

Ousanousava
Mèm si ou lé loin

Il y a des chansons qui vous touchent directement au cœur, autant par les paroles que par la musique. Celle-ci est un modèle du genre. Et ça me permet de souligner ici le talent de compositeur du sous-estimé Stéphan Pellegrin.

Monika Limba
Dé trwa mo

Sublime voix pour une soul réunionnaise ou la langue créole se love dans la sensualité d’une rêverie intemporelle… La musique est de mon petit frère Thierry et j’y joue du saxophone alto.

Le Club Rythmique
P'tit case en paille

À mes oreilles, une des plus belles chansons d’amour de La Réunion, teintée de douceur tropicale et d’un brin de mélancolie. Curieusement, aucune version enregistrée ne m’emballe totalement. Sauf celle de Lorkès Péï de l’immense Olivier Ker Ourio, mais elle est instrumentale ! Bah, de toutes façons, cette chanson est indémodable !

Carrousel
La vie est un mystère

Loy Ehrlich a marqué de son empreinte indélébile et magique la musique métissée créée sur l’île entre 1977 et 1982. Cette chanson aux accents africains est emblématique des questionnements de tout-un-chacun sur l’imprévisibilité des relations humaines, ici ou ailleurs… Philosophie universellement créole !

Tropicadéro
I fé ryen

Ou encore Kafrine et tous les ségas du Théâtre Vollard ! Jean-Luc Trulès est un compositeur de la plus haute importance, et dans beaucoup de domaines. Ici, le rapprochement vers la musique afro-cubaine est sublimé par le texte de Dominique Carrère et surtout par le chant inimitable du regretté Arnaud Dormeuil, comédien unique et être humain d’exception disparu trop tôt, accordéoniste  virevoltant et donc un prodigieux chanteur qui restera dans nos mémoires.


Mentions légales