h
René Lacaille

Élevé dans une famille de musiciens de bal, René Lacaille est l’un des auteurs les plus atypiques et les plus inventifs que l’île ait compté. Membre des Caméléons dans les années 70 avec Alain Peters et Loy Ehrlich, il a participé à l’invention du maloya électrique avant de s’envoler pour la Métropole. Il fait de longs détours par le jazz, collabore avec Luc Donat, et rencontre finalement Danyèl Waro à Bourges à la fin des années 80. Waro lui donne envie de revenir à ses racines, et Lacaille n’a de cesse depuis de marier les rythmes et les sonorités créoles aux sons du monde, métissage qui a donné naissance en 2002 à l’un des plus beaux albums de l’histoire réunionnaise, Dig dig, enregistré avec la complicité de l’affolant guitariste américain Bob Brozman.

Danyèl Waro
Barmine

C’est quand j’ai entendu  pour la première fois Danyèl en concert, à Bourges, début des années 90, que j’ai décidé de reprendre l’accordéon et de composer en créole. J’adore chanter Barmine.

Hervé Imare
Quelle famille ça

Hervé était notre chanteur dans Caméléon, grand chanteur, belle voix !

Alain Peters
Rest' là maloya
Michou
Maloya ton tisane
Pierrette Payet & Jules Arlanda
Quand Li Mett' Son Moullur
Henri Madoré
Mam'zelle Rico
Le Club Rythmique
Z'Avocats Marrons
André Philippe & Jules Joron
Pêcheurs Terre Sainte
Luc Donat
Blanche et noir
Claude Vinh San
Maloya

Mentions légales