h
Sami Pageaux-Waro

Multi-instrumentiste, koraiste de premier plan, fils de l’immense Danyèl Waro, il est à l’origine de nombreux projets musicaux (Lo Griyo, La 25e Corde, le ciné-concert Bagdad Fantaisie) et a collaboré avec de grands noms des musiques actuelles comme traditionnelles : Ibrahim Maalouf, Ballaké Cissoko, Vincent Ségal ou encore Emily Loizeau.

Andemya
Mi sava

La première fois que j’ai entendu cette chanson, ça m’a fait un effet bœuf alors que je ne connaissais pas du tout le gars. Maintenant Gilles Lauret est mon ami mais, à l’époque, j’en avais juste vaguement entendu parler et ce morceau-là : fwou ! J’avais pas de culture rock, je ne connaissais pas encore Radiohead mais je trouve que c’est vraiment le Thom Yorke réunionnais. Il a une voix hyper émouvante, a posé les chœurs pour Jean-Didier Waro. Le bonhomme est aussi doux que sa voix.

Nathalie Natiembé
Mové lespri

Avec Bumcello, ils sont arrivés à faire un morceau chamanique. Il parle des esprits qui rôdent et on sent quelque chose qui plane dans l’air, c’est une pure réussite en termes de production. Costa a super bien amené le morceau. Il a un côté rituel comme si c’était un appel, comme un servis kabaré.

Alain Peters
Complainte pour mon défunt papa

C’est un des premiers morceaux que j’ai repris quand je me suis mis à faire de la musique de façon sérieuse. Il y a de l’orientalisme dans la manière de jouer, un côté baroque aussi. C’est une musique ancienne qui fait le lien avec la musique indo-européenne. Il a vraiment mis le doigt sur un côté oriental du maloya qui me plaît et que j’ai beaucoup développé.

Ti Fock
Aniel

Clin d’œil à Pascal Raymond qui a signé les arrangements, contribuant à sa fraîcheur et son côté visionnaire. Pascal a fait un super boulot de musique.

Sabouk
Sentié la

C’est le morceau qui ouvre le CD où il y a Rassin’, il y a vraiment une imbrication de rythmiques superbe, Bernard propose quelque chose de super original dans la batterie. Ce morceau à mi-chemin entre jazz-rock et maloya est vraiment entraînant.

Urbain Philéas
Zoli

La mélodie est, comme son nom l’indique, « zoli ». Ca me rappelle les débuts de tournée avec Danyèl Waro. Damien Mandrin m’a fait découvrir la famille Lélé et notamment ce morceau qui est vraiment beau.

Waloo Quartet
Freeman Colson

Pour rendre hommage à Luc Joly, en termes de composition, il trouve toujours de très belles mélodies. Il y a une véritable poésie dans sa compo. C’est un mathématicien du rythme.

Zanmari Baré
Bob zarkansyèl

Un peu comme pour Natiembé, c’est un morceau incantatoire. Quand Zanmari chante, quelque chose de mystique plane.

Jean-Didier Hoareau
Tèt tèt

J’encourage vivement à écouter Jidé. Il a grandi à Paris, y a toujours vécu, et fait du maloya. Il y a un an et demi, il m’a branché pour bosser sur son album. Ce morceau lui ressemble il a grandi dans une cité du 78 et chante un maloya influencé par le béton.

Zong
Paradis thématik pt. 1 & 2

Si Lo Griyo fait la musique qu’elle fait aujourd’hui, c’est parce que le chemin a été initié par Zong. L’idée de faire des bidouillages acoustiques mêlés à l’électro vient directement de Yann Costa.


Mentions légales