Hauts Sons des Couverts.

Bernica dans la vibe !

Nom sémantique, lieu atypique, ambiance authentique, patrons charismatiques, burgers extatiques, bières magiques... si nous sommes si lyrique, c’est parce qu’Hauts Sons des Couverts est un burger-bar-concert tout simplement fantastique. Qu’il soit situé au Bernica est presque anecdotique : de la route des tamarins, on y arrive en 10 petites minutes seulement. Pas de panique, comme on est sympathiques, on vous explique pourquoi ce spot exotique nous rend si dithyrambique. En fait, c’est assez basique...

Tout d’abord, l’historique du lieu. L’endroit s’appelait auparavant Saveurs Exotiques. Tenu par Rachelle et Joël, ce petit resto créole avait déjà très bonne réputation. Mais, suite à un incendie survenu en mai dernier, nos deux comparses ont dû repenser leur affaire. Stoïque, Joël raconte :

« Le restaurant marchait très très bien mais finalement cet événement catastrophique nous a poussé à nous ré-orienter vers une offre à la fois plus moderne, fun... et plus légère à gérer pour nous. On a gagné en qualité de vie tout en répondant à l’attente de nos clients ».

En effet, depuis quelques temps, Rachelle avait ajouté à la carte du restaurant une série de burgers et Joël avait commencé à organiser quelques concerts.

« Pour les burgers, c’est un ami américain qui a initié Rachelle, et ça a tout de suite beaucoup plu à nos clients. Et pour les concerts, tout à commencé quand un groupe de filles est venu me demander si elles pouvaient jouer un soir sur la terrasse du restaurant. Du punk-rock. Ça a été une révélation ! Du coup, après l’incendie, nous avons décidé de remonter le lieu - en changeant le nom et en développant plutôt ces deux aspects qui nous plaisaient. De devenir un burger-bar-concerts ouvert uniquement le soir. Et ça marche super. D’autant qu’il n’y a pas d’autres lieux comme ça dans les hauts »

Voyons maintenant ce qui est spécifique. Situé dans un petit quartier du Bernica, le Hauts Sons des Couverts ne passe pas inaperçu. Non pas à cause de sa décoration, faite de bric et de broc (un esprit récup type « cosy des hauts » comme dit Dominique, une cliente du bar), mais parce que l’ambiance est tout de suite palpable. Entièrement en terrasse (recouverte tout de même),la musique et les discussions enjouées des clients s’entendent de la rue.



« Et encore, les vendredis et samedis, pendant les concerts, c’est la folie ! ».

Joël, aussi dynamique que sympathique, accueille les clients comme des amis, s’occupe du service des gens sur place ou de ceux venus chercher leurs commandes. Au bar, Sébastien sert les boissons et s’occupe de la préparation des cocktails (ajoutant ainsi de la hype à la carte des boissons). Et, derrière lui, dans une petite cuisine ouverte, Rachelle s’active, impressionnante de minutie et d’efficacité, à la préparation des burgers. Les clients, qui attablés, qui à discuter debout, qui en train de jouer aux fléchettes, au carrom (billard indien) ou, pour ceux venus accompagnés de leurs enfants à un mini billard... tout le monde semble heureux d’être là. Cette mosaïque de gens - familles, jeunes, créoles, métros, punks, etc.. - est aussi exotique que typique d’un bar où on passerait bien toutes ses soirées. Bref, le Hauts Sons des Couverts est un spot à la fois authentique et branché. Les gens viennent évidemment des villages alentours (Bellemène, Plateau Cailloux, St-Gilles les Hauts, etc..) mais aussi des bas. Micha et ses amis, la vingtaine flamboyante, détaillent :

« On habite l’Ermitage. On adore venir ici pour l’ambiance, pour boire des coups ou encore pour les concerts où tout le monde est à fond, dans un bon esprit. On est loin du côté artificiellement exotique de beaucoup de bars de la côte. Et puis les burgers sont juste hyper bons ! »



Et effectivement, les burgers de Rachelle sont anthologiques. Pas seulement de part leurs noms (aussi bien trouvés que celui du bar : Mac Dosss, Rodzer fé pas d’erer, Fet a li, etc..) mais aussi et surtout de par leurs saveurs. Des ingrédients choisis et préparés avec soins. Un pain délicieux spécialement fabriqué par un artisan boulanger de Tan-Rouge. Des frites « double cuisson » onctueuses. Et surtout une série de sauces faites maison ultra-savoureuses (blanche gingembre citron, moutarde miel, chili thaï, etc..). Côté boissons, et notamment bières, c’est aussi du tonnerre :

« Nous avons des classiques évidemment, mais nous mettons en avant deux bières artisanales. A la pression nous avons celle de Monsieur Arthur, un micro- brasseur du coin, que nous avons élaborée avec lui (une délicieuse blonde avec un petit goût de coriandre). Et en bouteilles, nous proposons les bières Dalons (une brasserie de Ste-Clotilde qui recueille tous les suffrages) ».

Conclusion : le fait de devoir monter jusqu’au Bernica pour passer une soirée au Hauts Sons des Couverts ne doit pas vous effrayer. Non seulement ce n’est pas si loin qu’on pourrait le croire mais en plus ça vaut le détour. Concerts épiques, burgers cosmiques, atmosphère sympathique, moments authentiques... ce lieu est vraiment unique ! Véridique !

Texte et photos : Sand. Agence Zed




- Hauts Sons Des Couverts - Burgers - Bar - Concerts
- 9 Route de Fatima, Bernica, Saint-Gilles-Les Hauts
- Tél : 0692 52 11 11
- Burgers : 7€50 à 10€ à emporter / 10€50 à 13€ sur place - avec frites et sauces maison
- Bières artisanales : 3€50 la pression, 5€ bouteilles
- Ouvert du Mardi au Samedi à partir de 18h00
- Concerts le Samedi
- Page Fb ICI

Galerie Médias