Reportage

La couleur de la qualité

Le Grand Bleu

Longtemps resté fermé, l’hôtel le Grand Bleu situé à St-Gilles les Bains, a réouvert depuis décembre 2017. Tout a été refait, et repensé, de A à Z. Le nouveau propriétaire n’a gardé que les murs. Et le résultat est vraiment remarquable. Cet établissement 3 étoiles propose un nouvel esprit conjuguant lieu de farniente et de vie, une décoration sobre et moderne et la praticité d’un hôtel à la fois de centre ville et situé à deux pas - littéralement - de la plage. Enfin, s’y ajoute un restaurant tout simplement excellent. Découverte d’une résurrection réussie.

Guy Boulo, le propriétaire de l’établissement, nous accueille dans le hall de l’hôtel. Mais cet endroit, dédié à la réception des clients et peu animé dans une structure classique, est ici particulièrement « vivant ». L’endroit est tout autant un salon d’accueil, un lieu de vie… qu’une plateforme dédiée au co-working.

« Le concept de donner vie à des espaces jusqu’ici inutilisés dans les hôtels est très en vogue à travers le monde. Cela favorise la convivialité, les rencontres - entre locaux, actifs ou de passage, et hôtes en vacances -, l’impression d’ouverture ».

Ce concept et l’esprit détendu qui va avec est aussi véhiculé par les employés eux-même. Ces derniers, tous d’une amabilité remarquable, sont habillés en jean t-shirt et leur uniforme se résume à un tablier décontracté.

« Cette ambiance n’est pas feinte. Nous pratiquons le flat-management. Les employés alternent les postes. Ce fonctionnement favorise une meilleure implication. Et comme ils se sentent bien ici, presque comme si c’était chez eux, cela se traduit par un accueil et un contact avec les clients naturellement plus agréables ».

Les fondements du concept - hôtel autant tourné vers l’extérieur qu’intimiste ; personnel investi et disponible - soulignent aussi le positionnement de la structure : « en venant au Grand Bleu, que ce soit pour y séjourner ou pour y manger, le client doit à la fois se sentir comme chez lui et pouvoir vivre une expérience ». Le bâtiment, de taille humaine (R+1 et R+2) manque peut-être un peu de cachet mais l’agencement fait qu’on se sent tout de suite très bien : un agréable patio, un bar, une piscine au calme préservé, une terrasse de restaurant aérée… Et si la plage et la digue animée des Roches Noires sont tout proche, rester sur place est un vrai plaisir. D’autant que le restaurant, sans payer de mine et aux tarifs abordables, est tout simplement l’un des meilleurs de l’île ! Le chef, Jean-Hugues Léonie, n’utilise que des produits frais, provenant d’un circuit court (« nous n’avons même pas de congélateur ») et propose une cuisine métissée particulièrement raffinée. Un rapport qualité/prix absolument remarquable que non seulement nous pouvons attester mais qui est aussi largement souligné dans les commentaires sur internet. Côté décoration, si là encore l’ensemble ne paye pas de mine, on remarque qu’ici et là, l’art et la culture réunionnaise sont judicieusement mixées aux tendances modernes. Expérience encore. Les murs par exemple, où le bleu et blanc sont évidemment majoritaires (tel un rappel aux cyclades grecques), sont ponctués de graff de l’artiste Abeilon qui joue sur les codes des légendes locales. Des sculptures en fer structurent l’espace tout autant qu’une végétation en cours de croissance. Enfin, dans les chambres, où le mobilier s’avère simple et pratique, on trouve des salles de bains habillées de carreaux du métro parisien, des meubles tendance factuelle faits à base de bois de palette, etc.. Réparties en 2 catégories - confort ou club -, en doubles ou triples, elles font entre 25 et 35m2 et disposent toutes d’une petite terrasse.

Les seuls petits bémols que nous pourrions signaler sont que les chambres n’ont pas de réel point de vue (« nous sommes un hôtel de centre ville, nous ne pouvons pas nous prévaloir de cela hélas ») et qu’il est relativement compliqué, si vous n’avez pas pris une chambre club où une place de parking est associée à la réservation, de trouver où se garer à proximité immédiate de l’hôtel. Mais ces petits détails ne gâcheront pas votre séjour, soyez en sûr.

Le Grand Bleu, en mariant un concept hôtelier moderne, un esprit détendu et des prestations de qualité, est une véritable adresse coup de coeur. D’autant que son restaurant Le P’tit Bleu, ouvert aussi à la clientèle extérieure matin midi et soir, qui plus est 7j/7, est absolument excellent. Un petit hôtel (une vingtaine de chambres seulement) qui annonce la couleur : décontraction & délices

Texte : Sand. Photos : DR. Agence Zed.


Infos pratiques :

Le Grand Bleu
46 Bd Roland Garros - 97434 St-Gilles Les Bains
02 62 02 60 60
+ d’infos (tarifs, programme soirées, plats du jour, etc..) : http://www.hotel-legrandbleu.com/

Galerie Médias