Activité

Sorties baleines & dauphins

Nager avec les géants

Avec le début de la saison des baleines, de nombreuses possibilités s’offrent à ceux qui voudraient les observer d’un peu plus près. Nous avons testé la plus tripante : une sortie en palmes, masque et tuba

Quand on m’a annoncé que j’avais une sortie baleine dans la semaine, j’étais comme une gosse à Noël, moi qui scrute chaque année l’horizon dans l’espoir de voir une queue surgir de l’eau. Mais quand j’ai su que j’allais carrément devoir me mettre à l’eau munie seulement d’un maillot de bain, de palmes, d’un masque et d’un tuba, j’ai vite déchanté. Depuis la crise requin, tout contact avec les eaux réunionnaises s’était réduit au barbotage dans le lagon, et retourner en pleine mer me faisait un peu flipper. Alors le matin de la plongée, en arrivant sur le port de Saint-Gilles où se trouve le club Ô Sea Bleu, qui organise la sortie, je ne peux pas m’empêcher de poser la question, l’air de rien : "Et sinon, niveau requin, ça craint pas trop ?" Les moniteurs rigolent. "En 5 ans de plongée quasi quotidienne, j’en ai jamais croisé", lance l’un d’eux. Ça me rassure. Je rejoins donc une dizaine de personnes pas très réveillées à bord du Maraudeur. Il est 8h, nous quittons le port. 

Le mode mirador

Avec nous, Stephanie, une intervenante de l’association Globice, fait l’inventaire des cétacés qu’on pourrait croiser tandis que Paul, moniteur de plongée, nous met à l’eau histoire de nous familiariser avec la pleine mer et le matériel. 10 péquins perdus dans ce bleu sans fin, il y aurait de quoi paniquer, mais je ressens pourtant une sensation de liberté inattendue. Désormais à l’aise, on remonte et là, c’est parti : tout le monde en mode mirador, à l’affut de la moindre nageoire. Silence pendant 10 minutes, et puis : "Des dauphins ! À 10 heures !" Le temps que tout le monde plonge, ils auront déjà déguerpi. "Ils sont très joueurs", s’amuse Stéphanie en nous voyant remonter bredouilles . Re-mirador. Nous croisons finalement un autre banc de Grands dauphins au large de l’Ermitage. Cette fois-ci c’est la bonne. En ligne sous la surface pour que tout le monde puisse voir, nous sommes à moins de 10 mètres de ces créatures marines. Elles s’éloignent lentement, ce qui laisse de longues minutes de spectacle. Au cours des 3h qui suivent, nous aurons également la chance d’apercevoir trois tortues, mais aucune baleine. C’est le jeu : après tout, on n’est pas au zoo, et c’est tout l’intérêt de l’exercice. Le risque, c’est de devoir revenir plusieurs fois pour pouvoir enfin nager avec les baleines. Encore rares en ce début de saison, elles sont plus nombreux près des côtes entre juillet et septembre. Épuisés et courbatus, nous rentrons au port, où nous attend un Ti Punch réparateur.

Ô SEA BLEU
Port de St-Gilles
Coût : 60€ - Durée : 3h
02 62 24 33 30 - www.reunion-plongee.com