Activité

À l’aventure !

S’envoyer en l’air

Dévoués corps et âme à la cause journalistique, nos enquêteurs intrépides se sont jetés dans le vide pour vous faire redécouvrir la réunion, celle qu’on ne voit que d’en haut. Leur verdict : pour s’envoyer en l’air comme ca, faut vraiment être à l’ouest !

Quand on nous a dit que pour ce 2ème numéro de Vavang, il allait falloir prendre un peu de hauteur, on ne s’attendait pas du tout à ce qui allait arriver. Après notre dernière escapade gourmande, on se voyait déjà digérer tranquillement nos caris dans la fraîcheur ensoleillée du Maïdo, l’esprit léger, le ventre lourd et la sieste profonde. Alors naturellement, quand on s’est retrouvés sanglés dans un parachute avec le crâne enfoncé dans un casque et les pieds qui dépassent de la porte d’un hélicoptère à 3000 mètres d’altitude, on a moins fait les malins.

De l’adrénaline à l’état pur. Celle qui fait perdre le nord quand les pieds n’ont plus de sol. Celle qui monte au cerveau d’autant plus vite que celui-ci s’achemine vers le plancher à une allure déraisonnable. En chute libre, en ULM, en hélicoptère ou le long d’un câble, cette hormone du danger est le langage commun de ceux qui veulent faire corps avec le temps, parce qu’il est bien connu qu’en apesanteur, les secondes sont des heures.

Exceptionnel ? Passionnant, nous répondent ceux qui ont dit non au quotidien trop quotidien. Des passionnés audacieux certes, mais surtout des professionnels de longue date qui ne pourraient jamais envisager le plaisir du frisson sans l’assurance du moindre risque. Et pour cause, la sécurité est un sujet que ces experts de l’anti-gravité traitent toujours avec la plus grande précaution.

Puisque La Réunion est baptisée l’île intense, nous avons donc voulu vous la faire vivre, avec eux, le plus intensément possible ! Attachez vos ceintures, Vavang a testé pour vous les activités sensation du grand ouest. Petite frousse ou grand flip : il y a du frisson dans l’air !